© 2020 Dorian Amar

Biodynamie, tradition et savoir-faire

L'hiver touche à sa fin sur l'île de Patmos et déjà les premiers bourgeons débourrent, une lune après que les amandiers ont commencé à fleurir. Nous sommes à la fin du mois de février. Tandis que je marchais sous la neige le long des marronniers du Léman, je me retrouve projeté sous les pétales parfumés de l'amandier en fleur. Les odeurs apaisantes d'humus, les senteurs lacustres ont cédé leur place aux parfums enivrants de l'embrun et des lavandes. Seul sur le domaine de l'Apocalypse, une bêche enfoncée dans le cal de mes mains, méditant dans les vignes sous un olivier au pied duquel s'accrochent des touffes d'herbes, je regarde le temps qui passe.

Nous sommes en Grèce en l'an 2018, dans un jeune domaine viticole où la nouvelle saison commence. Qu'ai-je fait de mieux que ces hommes du passé, qui ont cultivé ces mêmes terres et produit un vin réputé jusqu'à Alexandrie? De ces bateaux antiques chargés de vin, il ne reste aujourd'hui plus que des débris. Restes d'une civilisation passée où vignerons, forgerons, potiers et bien d'autres professions ont su composer ce tissu social autour du vin. Nous le savons pourtant bien, c'est une affaire de temps ? : « tout terroir a son époque, son succès et sa décadence » (Pline l'Ancien). Cette culture de la vigne et du vin se retrouve pourtant aujourd'hui à travers nos gestes, nos coutumes et nos dictons, amalgame d'un savoir-faire qui se fond dans nos traditions.

Pendant des milliers d'années, le vigneron s'est guidé à travers une lecture des rythmes qui composent la nature. De ce point de vue, les viticulteurs ont de tout temps entretenu une relation forte à leur terroir. Il me semble pourtant que depuis le siècle des Lumières, les avancées techniques ont durablement modifié notre rapport à la terre. Relation altérée par notre vision probablement trop courte du temps. Dès lors se pose pour nous chaque jour un peu plus la question de savoir dans quelle direction l'humanité souhaite aller. Celle proposée par l'agriculture biodynamique, parmi d'autres bonnes méthodes respectueuses de l'environnement, s'inscrit bien dans la continuité de ce que les anciens ont pratiqué.

La lecture de cet ouvrage nous plonge alors dans cette formidable histoire écrite par nos ancêtres vignerons, vinificateurs et dégustateurs, à travers le regard de professionnels suisses et grecs ayant entrepris de cultiver leur vigne avec respect.
Eléments de compréhension des usages en viticulture, en oenologie et en dégustation de l'antiquité à aujourd'hui
Editeur : OENOPLURIMEDIA - Nombre de pages : 176 - Broché
Collection avenir œnologie : pour une meilleure connaissance
technique des métiers de la vigne et du vin.

« Cet ouvrage a reçu les encouragements de la fondation
internationale des sciences et culture de la vigne et du vin
».

« Sur la base de ses expériences et observations en Suisse et en
Grèce, Dorian Amar nous propose ici un condensé d'informations
sur les techniques biodynamiques en viticulture
» Claire Muller,
Terre et Nature - 13.02.2019